Le Chef de l’Etat présent à la cérémonie d’ouverture du 32ème Sommet de l’Union Africaine

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part, ce dimanche 10 février 2019, aux côtés de ses Pairs, à la cérémonie d’ouverture du 32ème Sommet ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA), à Addis Abeba, en Ethiopie.

La cérémonie d’ouverture de cette Session, placée sous le thème : « L’année des Réfugiés, des Rapatriés et des Personnes déplacées internes : vers des solutions durables au déplacement forcé en Afrique », a enregistré la participation de plusieurs Invités de marque, notamment celle du Secrétaire Général des Nations Unies, S.E.M. Antonio GUTERRES, du Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), M. Gianni INFANTINO, de M. Bill GATES, Président – Fondateur de la Fondation Mélinda et Bill, et du Directeur Général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), M. Tedros Adhanom GHEBREYESUS. Elle a aussi été marquée par l’élection de S.E.M. Abdel Fattah AL SISSI, Président de la République Arabe d’Egypte, comme nouveau Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, en remplacement du Président du Rwanda, S.E.M. Paul KAGAME.

Prenant la parole à cette occasion, le nouveau Président de l’Union Africaine a d’abord traduit sa gratitude à ses Pairs pour l’honneur fait à son pays et a promis de tout mettre en oeuvre pour mériter leur confiance. Il a ensuite rendu un vibrant hommage à son prédécesseur, le Président Paul KAGAME, pour tous les efforts consentis au cours de son mandat afin de « faire avancer l’Afrique »; il s’est engagé à poursuivre son oeuvre, en renforçant les acquis, notamment les réformes institutionnelles initiées par le Chef de l’Etat Rwandais.

S’agissant des défis, le Président Abdel Fattah AL SISSI a évoqué la question du terrorisme et de l’extrémisme à laquelle fait face le continent. Ces fléaux menacent tous les efforts entrepris en faveur du bien –être des populations et sont l’une des causes des déplacements forcés des populations en Afrique. C’est pourquoi, il a invité ses homologues et tous les Partenaires, à une synergie d’actions pour les juguler.

Pour terminer, le nouveau Président de l’Union Africaine a annoncé les mesures et les actions prioritaires de son mandat et a sollicité le soutien de ses pairs pour leur mise en oeuvre.

Avant lui, le Président sortant, S.E.M. Paul KAGAME et le Président de la Commission de l’UA, M. Moussa Faki MAHAMAT, ont passé en revue les actions entreprises sous leur gouvernance, les difficultés rencontrées et les défis à relever pour les années à venir.

Notons que la cérémonie d’ouverture a été précédée d’une session à huis- clos au cours de laquelle les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont examiné les Rapports sur la réforme institutionnelle de l’Union Africaine, sur la zone de libre-échange continentale africaine et sur la mise en oeuvre de la décision de la Conférence sur les négociations post- Cotonou. Ils ont ensuite procédé au dévoilement de la stèle du Père – Fondateur de la République d’Ethiopie, l’Empereur Hailé SELASSIE. Dans la soirée, le Chef de l’Etat a échangé, successivement avec le Haut – Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés, M. Filipo GRANDI et le nouveau Président de la République de Madagascar, S.E.M. Andry RAJOELINA. Le Haut – Commissaire des Nations Unies a indiqué, au terme de l’entretien, avoir évoqué avec le Président Alassane OUATTARA, la question des Réfugiés en Afrique, d’autant que 2019 a été décrétée par l’Union Africaine, ‘’Année des Réfugiés’’. Il a indiqué avoir profité de cette rencontre pour le féliciter pour la manière « exemplaire » avec laquelle les autorités ivoiriennes ont traité cette question, ce qui a abouti au retour, en Côte d’Ivoire, de la majeure partie des Réfugiés de la crise post – électorale.

Le Président Andry RAJOELINA, a, quant à lui, exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat pour avoir mandaté une délégation de haut niveau à l’occasion de son investiture. Il a ajouté qu’au cours de ses échanges avec le Président OUATTARA, ils ont exploré les voies et moyens pour renforcer la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine de l’agriculture où la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao.

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA aux côtés de ses Pairs au 23ème Sommet de l’UA ce Dimanche 10 Février 2019

Ce lundi 11 février 2019, le Président Alassane OUATTARA, désigné par ses Pairs « Champion » du Suivi de la mise en oeuvre de l’Agenda 2063, présentera son Rapport sur cette thématique.

RDR - ROYAUME UNI

Site Officiel de la Délégation RDR du Royaume Uni

Vous aimerez aussi...