Laurent Akoum remplace Sangaré à la tête des frondeurs

image

Selon ces derniers, ce changement fait suite à la décision de la justice interdisant l’utilisation des logos du Fpi par Aboudramane Sangaré et Alphonse Douaty sous peine d’amende. FPI: Laurent Akoun remplace Aboudramane Sangaré débouté par la justice

Après un comité central extraordinaire tenu, le samedi 4 avril 2015, les membres du comité central favorable à la « fronde » au sein du Front populaire ivoirien, ont décidé de nommer Laurent Akoun, en qualité de président par intérim, assurant l’intérim d’Aboudramane Sangaré, lui-même anciennement intérimaire. Koné Boubacar a été également nommé secrétaire général par intérim en lieu et place d’Alphonse Douaty.

Selon ces derniers, ce changement fait suite à la décision de la justice interdisant l’utilisation du logo du Fpi par Aboudramane Sangaré et Alphonse Douaty sous peine d’une amende. « Faisons injonction à Douaty Alphonse, Oro Hubert Gauze et Aboudramane Sangaré de s’abstenir d’utiliser le logo et l’entête du Fpi ce, jusqu’à intervention d’une décision de la juridiction saisie au fond du présent litige », avait ordonné vendredi la justice. Elle avait également indiqué que le non-respect de cette décision par les concernés entraînerait une amende de 10.000.000 Fcfa.

Après ce verdict, Aboudramane Sangaré avait signifié à la presse qu’il comptait fait appel de cette décision mais qu’en attendant qu’une suite soit donnée à ce recours, il allait voir avec ses avocats conseils, quelle attitude adopter.

Après cette réunion de leur comité central, ils se sont rendus à la préfecture de police au Plateau afin de rencontrer certains de leurs camarades mis aux arrêts le vendredi alors que ceux-ci tentaient d’installer de nouveaux dirigeants à la direction du quotidien « Notre voie ». Parmi ces derniers, figurent l’ex-députée d’Attécoubé, Marie Odette Lorougnon, suspendue de son poste de présidente de l’Organisation des femmes du Fpi (Offpi) par le président statutaire Pascal Affi N’Guessan. C’est par petits groupes qu’ils ont pu rencontrer ces détenus dans l’après-midi du samedi.

La crise au Fpi est née suite aux divergences de vision entre les cadres dudit parti. Alors que certains optent pour une participation aux élections prochaines, d’autres estiment que sans Laurent Gbagbo, le Fpi devrait rester dans l’immobilisme. Le congrès prévu en décembre dernier avait été reporté par la justice sous saisine du président statutaire Pascal Affi N’Guessan. Depuis cette période, un bicéphalisme est né à la tête de ce parti avec un Fpi « Gbagbo et Nous » incarné par Pascal Affi N’Guessan et un Fpi « Gbagbo ou rien » incarné par plusieurs têtes dont Aboudramane Sangaré, Alphonse Douaty, Laurent Akoun et Marie Odette Lorougnon.

Source: Ouattara Ouakaltio

RDR - ROYAUME UNI

Site Officiel de la Délégation RDR du Royaume Uni

Vous aimerez aussi...